Les vers fil-de-fer ont un impact pluriannuel

May 16, 2019

Le ver fil-de-fer est un organisme nuisible qui peut persister dans votre sol pendant des années et affecter plusieurs cultures différentes. Les producteurs de soya doivent savoir que les vers fil-de-fer peuvent stresser les cultures en début de saison en raison de leurs habitudes alimentaires souterraines.

Les vers fil-de-fer sont des larves de taupins. Bien que les adultes n’endommagent pas les cultures, leur présence est un indicateur fort d’un problème de vers fil-de-fer. Les taupins adultes hivernent dans le sol et émergent au début du printemps. Ils pondent alors des centaines d’œufs, qui sont déposés partout dans le sol jusqu’à une profondeur de 15 cm. Les larves éclosent au bout de trois à sept semaines et passent les trois à cinq prochaines années à monter et à descendre dans le sol en se nourrissant de racines et de semences en germination.

« Il est difficile de différencier, dans le soya, les dommages causés par les vers fil-de-fer de ceux causés par les vers blancs, à moins de trouver physiquement le coupable à proximité, explique Abhi Deora, chef des services techniques Seedcare chez Syngenta. Les vers fil-de-fer vont manger jusqu’aux cotylédons, alors que les vers blancs ne se nourrissent que des racines. » Dans les deux cas, les dommages peuvent être dévastateurs pour les peuplements de soya.

Appâts à vers fil-de-fer

Bien que les vers fil-de-fer ne sortent jamais du sol, il est possible de les dépister en utilisant une technique d’appâtage présentée ici (en anglais seulement).  Les appâts peuvent être une bonne ressource, mais Deora met en garde contre la possibilité d’un faux négatif. « Ces ravageurs adorent rester là où il y a de l’humidité, alors ils vont descendre dans le sol jusqu’à ce qu’ils en trouvent. S’il n’y a pas assez d’humidité dans la couche supérieure du sol, votre piège-appât peut donner un résultat faux négatif. N’oubliez pas non plus que les vers fil-de-fer peuvent ne pas venir au piège si d’autres sources de nourriture sont présentes, par exemple des plants spontanés de la saison précédente. »

Pour cette raison, Deora affirme qu’il est préférable de protéger vos semences contre ce ravageur.

Images : Vers fil-de-fer. Les vers, de couleur beige ou cuivrée, sont cylindriques et à corps dur. Leur taille varie de 1 à 3 cm (½ à 1 ½ po) et ils ont trois paires de pattes près de la tête.

Conseils de gestion

  • Inspectez les champs pour détecter la présence de plantes fanées ou de trous (zones de plantes mortes). Creusez autour de la plante à la recherche de larves d’insectes et de dommages causés par l’alimentation, afin de confirmer la cause des dégâts.
  • Les vers fil-de-fer peuvent être dépistés à l’automne (ou au début du printemps pour les cultures semées plus tard) en utilisant des pièges-appâts. Un dénombrement de 0,5 à 1 ver fil-de-fer par piège indique un problème potentiel.

Protégez votre soya des attaques souterraines

Une protection en début de saison contre les insectes nuisibles, tel le ver fil-de-fer, est essentielle pour donner un bon départ à votre soya. Fortenza® est un nouveau traitement non néonicotinoïde pour semences de soya qui est appliqué comme traitement de semences commercial, afin de protéger les semences et plantules de soya contre les attaques souterraines par les insectes. Il est formulé avec du cyantraniliprole (insecticide du Groupe 28) pour supprimer les larves de la mouche des semis, du hanneton européen et du hanneton ainsi que le ver fil-de-fer. Même sous une forte pression d’insectes, Fortenza aide les producteurs à implanter un peuplement de soya robuste, avec à la clé une croissance plus rapide et plus uniforme.

Quels autres parasites peuvent se cacher sous la terre dans votre champ de soya et mettre votre jeune culture en péril? Consultez d’autres articles sur la mouche des semis et les vers blancs pour apprendre à connaître ces ravageurs nuisibles et planifier votre défense.

Toujours lire l’étiquette et s’y conformer. Fortenza® est une marque de commerce d’une société du groupe Syngenta. © 2019 Syngenta.

Article précédent
Le soya semé en juin
Le soya semé en juin

Leanne Freitag, directrice de soutien aux services agronomiques chez Syngenta, explique comment un semis ta...

Article suivant
Les vers blancs prospèrent sur les racines de soya
Les vers blancs prospèrent sur les racines de soya

Abhi Deora, chef des services techniques Seedcare chez Syngenta, compare les trois espèces de vers blancs à...